Etude 2020 sur le secteur de la technologie médicale

Le secteur suisse de la technologie médicale est solide

Depuis des années, l’industrie suisse de la technologie médicale est en pleine croissance. Elle emploie environ 63 000 personnes et a créé 4 500 nouveaux emplois en Suisse au cours des deux dernières années seulement. En 2019, les 1 400 entreprises ont généré un chiffre d’affaires de 17,9 milliards de CHF, avec une part des exportations de 67 %, soit 12 milliards de CHF. La Suisse a importé des produits médicaux pour une valeur de 5,9 milliards de CHF. L’industrie de la technologie médicale contribue ainsi à hauteur de 16,4 % à la balance commerciale positive de la Suisse, ce qui est impressionnant. 

L’Union européenne (UE) reste le plus important partenaire commercial. Elle représente 46 % des exportations de l’industrie suisse de la technologie médicale. Inversement, 54 % du volume de la technologie médicale importé en Suisse provient de l’UE. Pour l’année 2020, impactée par COVID-19, la branche prévoit – avec prudence – une baisse des ventes de 2 %, et – avec confiance – une croissance de plus de 8 % pour l’année suivante. 

Plus des deux tiers des entreprises prévoient d’investir au cours des deux prochaines années exclusivement en Suisse, respectivement en Suisse et à l’étranger. Le savoir-faire en matière de technologie médicale, un environnement économique stable et une productivité élevée du travail sont les raisons les plus souvent citées pour investir en Suisse. En moyenne, les fabricants consacrent 10 % de leur chiffre d’affaires à la recherche et au développement. 

Nouvelles conditions-cadres – nouveaux défis
Avec les deux nouveaux règlements européens sur les dispositifs médicaux et les diagnostics in vitro (MDR, IVDR), les exigences réglementaires continuent de s’accroître. La mise en œuvre des nouvelles réglementations est le défi le plus souvent mentionné par les entreprises. Elle implique des changements de grande envergure. Un fabricant sur deux affirme qu’il réduit sa gamme de produits – jusqu’à plus de 20 %. Le secteur s’attend à ce que les coûts des produits augmentent en moyenne de 8 % suite aux nouvelles exigences réglementaires.
En raison des progrès technologiques et de la numérisation croissante, des entreprises extérieures au secteur – par exemple dans le domaine des logiciels – pénètrent de plus en plus le marché de la technologie médicale. Ce développement intensifie la concurrence, mais offre également aux entreprises de la technologie médicale des possibilités d’alliances stratégiques.

Tendances liées aux technologies médicales
L’étude SMTI 2020 analyse également les tendances relatives à la technologie médicale dans les domaines de l’innovation de produits, des processus de fabrication, des diagnostics, des thérapies et des soins de santé. «Innovation matérielle» et «Dispositifs intelligents» sont les tendances les plus fréquemment mentionnées par les fabricants. Comme dans beaucoup d’autres secteurs, les entreprises de technologie médicale ne peuvent pas se reposer sur leurs compétences techniques existantes. La numérisation a été introduite à tous les niveaux: par exemple dans l’intelligence artificielle et le big data, la technologie des capteurs, la robotique, les blocs opératoires en réseau, la médecine personnalisée ou encore la santé en ligne. 

Garantir l’attractivité du site
En ce qui concerne l’attractivité d’un site, les entreprises interrogées estiment qu’il faut surtout agir au niveau de l’accès à des spécialistes qualifiés et de conditions-cadres politiquement fiables. Les réponses ont un lieu important avec l’actualité. L’accord de reconnaissance mutuelle ARM (Mutual Recognition Agreement, MRA) entre la Suisse et l’UE n’a pas encore été mis à jour, ce qui met la branche dans une situation particulièrement difficile. En outre, les votations fédérales sur l'initiative de limitation sont imminentes. Une adoption de l’initiative le 27 septembre aggraverait la pénurie de travailleurs qualifiés dans le secteur, cimenterait l’insécurité juridique entre la Suisse et l’UE pour les années à venir, et mettrait par conséquent à rude épreuve les relations avec le principal partenaire commercial. «La Suisse offre traditionnellement aux entreprises de la technologie médicale des conditions attrayantes, essentielles pour le succès et la compétitivité internationale. La forte attractivité de la Suisse en tant que site économique est un succès. Elle n’est pas garantie pour tous les temps. Nous devons prendre soin d’elle», déclare Peter Biedermann, directeur de Swiss Medtech. 

Informations complémentaires
L'industrie suisse de la technologie médicale - Etude sectorielle 2020 (en allemand)
 

Association professionnelle de la technologie médicale suisse, Swiss Medtech représente plus de 600 membres. Avec 63 000 employés et une contribution de 16,4 % à la balance commerciale positive de la Suisse, la technologie médicale est un secteur important sur le plan économique. Swiss Medtech prône un environnement dans lequel la technologie médicale peut fournir des prestations de pointe en vue d’apporter des soins médicaux de qualité.

swiss-medtech.ch