L’industrie de la technologie médicale a besoin d’une sécurité juridique

Le facteur temps joue un rôle central

En vue de la date d’entrée en vigueur de l’ordonnance européenne sur les dispositifs médicaux le 26 mai 2021, l’industrie de la technologie médicale suisse a besoin de sécurité juridique d’ici la fin novembre 2020 au plus tard. Plus précisément, elle a besoin d’une solution pragmatique pour l’accord de reconnaissance mutuelle permettant de lever les obstacles techniques au commerce (ARM). Pour l’association, le Conseil fédéral doit obtenir une mise à jour immédiate de l’ARM ou une solution provisoire permettant de maintenir l’ARM actuel. «La crise de COVID-19 a clairement montré à quel point la Suisse et l’UE sont étroitement liées et la fourniture transfrontalière de dispositifs médicaux pour les soins aux patients est importante. La protection des patients est un intérêt primordial. Une solution pragmatique pour l’ARM est un gain pour la Suisse et l’UE», déclare Beat Vonlanthen, président de Swiss Medtech.

Au cours des deux dernières années, les entreprises de technologies médicales ont été contraintes d’inclure dans leurs considérations commerciales la nécessité de satisfaire, temporairement ou à plus long terme, aux exigences posées aux Etats tiers en vue d’accéder au marché intérieur de l’UE. Cela a de graves conséquences sur le climat d’investissement, les relations avec la clientèle, la fidélisation des employés ou la création de start-up. «Il est douloureux de voir combien un secteur industriel auparavant sain et innovant en Suisse est affaibli dans sa compétitivité», déclare Simon Michel, CEO de la société de technologie médicale Ypsomed, basée à Berthoud, et membre du comité de Swiss Medtech. «De nombreux décideurs semblent ignorer à quel point les tergiversations ont déjà porté et porteront préjudice à la Suisse en tant que site économique et de recherche. Le flou juridique actuel est intenable», déclare Simon Michel.

Association professionnelle de la technologie médicale suisse, Swiss Medtech représente plus de 600 membres. Avec 63 000 employés et une contribution de 16,4 % à la balance commerciale positive de la Suisse, la technologie médicale est un secteur important sur le plan économique. Swiss Medtech prône un environnement dans lequel la technologie médicale peut fournir des prestations de pointe en vue d’apporter des soins médicaux de qualité.

swiss-medtech.ch