Rapport SIRIS 2021

Registre des implants SIRIS : Nouvelles analyses de données re-latives aux implantations de hanche et du genou en Suisse

Depuis 2012, tous les hôpitaux suisses sont tenus d’enregistrer leurs implantations de hanche et du genou dans le registre des implants SIRIS. Fin 2020, 310 000 implantations de hanche et du genou et plus de 35 000 interventions de suivi nommées révisions avaient été enregistrées. Les données du registre couvrent tout le processus d’implantation et permettent d’évaluer en détail les modèles de prothèse, les techniques chirurgicales et la démographie des patients. Les résultats de ces analyses sont publiés annuellement dans le rapport SIRIS et sur le portail web de l’ANQ.

Taux de révision à 2 ans stables

Pour le rapport SIRIS 2021, toutes les prothèses de hanche et du genou primaires implantées entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2018 ont été analysées et observées jusqu’au 31 décembre 2020 pour identifier d’éventuelles révisions. Par révision, on entend une intervention consécutive cours de laquelle la prothèse complète ou au moins une partie de la prothèse est retirée et/ou remplacée.

Les résultats d’analyse sont stables : pour les prothèses totales de hanche pour l’arthrose de hanche le taux de révision à 2 ans est de 2,6 % sur la période indiquée, et pour les prothèses totales du genou pour l’arthrose du genou il est de 3,5 %. 13 systèmes d’implant affichent un taux de révision à 2 ans plus élevé, mais celui-ci n’est pas toujours statistiquement significatif. Une fois de plus, les taux de révision à deux ans des prothèses totales primaires de la hanche et du genou ont également été évalués par hôpital. Les taux des hôpitaux et cliniques publiés sur le portail Web ANQ se situent majoritairement dans le domaine statistique attendu. Il existe toutefois des exceptions et les opérations du genou semblent connaître plus d’écarts que les opérations de la hanche.

L’analyse des révisions au cours des deux premières années après la première intervention chirurgicale fournit des éléments pour la qualité des implants et interventions chirurgicales et s’avère particulièrement précieuse pour le développement continu de la médecine des implants. À cet égard, il faut noter que le taux de révision est influencé par de nombreux facteurs, à commencer par le produit implanté, en passant par la procédure de l’intervention chirurgicale et le suivi postopératoire, jusqu’aux facteurs de risque et au comportement des patientes et patients.

Discussion du taux croissant des prothèses patellaires pour les prothèses totales du genou

Depuis des années, les experts discutent intensément l’utilisation des prothèses patellaires (remplacements de la rotule) à l’occasion de l’implantation de prothèses totales du genou. Comme dans beaucoup d’autres pays, les interventions avec prothèse patellaire ont aussi progressé en Suisse au cours des dernières années. En 2015, les prothèses patellaires ont été utilisées pour 24,4 % des interventions, ce chiffre atteignant 31,9 % en 2020. Pour le rapport SIRIS, les interventions enregistrées ont été analysées de manière détaillée ainsi que les complications et révisions. Cela n’a pas permis d’identifier de facteurs plaidant sans équivoque pour ou contre les prothèses patellaires.

Stagnation des implantations de hanche et du genou au cours de la première année de pandémie

En raison de la pandémie de Covid-19, les hôpitaux et cliniques n’ont pas été autorisés à réaliser d’interventions électives pendant plusieurs mois en 2020. Cela a eu des répercussions sur le nombre d’implantations de hanche et du genou : le nombre absolu d’interventions qui progressait en moyenne de 2,5 % par an depuis 2013 a stagné en 2020. Parallèlement à cette stagnation, on observe aussi une modification du schéma saisonnier. On remarque en particulier une baisse de 3 à 6 % des nombres de cas pendant le premier trimestre 2020 et les effets de rattrapage au cours du troisième trimestre 2020. Le recul massif des interventions que l’on craignait ne s’est toutefois pas manifesté.

Importance du registre des implants SIRIS hanche et genou

Le registre des implants SIRIS hanche et genou est un instrument pour l’apprentissage continu au service de l’association professionnelle, des fabricants de prothèses et du corps médical. Le registre contribue ainsi considérablement à la qualité de la médecine des implants et au développement continu ainsi qu’à l’optimisation dans l’intérêt des patientes et patients.

Rapport SIRIS 2021 (en anglais)Rapport SIRIS 2021 – version abrégée

 

Association professionnelle de la technologie médicale suisse, Swiss Medtech représente environ 700 membres. Avec 63 000 employés et une contribution de 16,4 % à la balance commerciale positive de la Suisse, la technologie médicale est un secteur important sur le plan économique. Swiss Medtech prône un environnement dans lequel la technologie médicale peut fournir des prestations de pointe en vue d’apporter des soins médicaux de qualité.

swiss-medtech.ch