Santé publique – Contribution du secteur de la technologie médicale à la qualité et au bénéfice pour le patient

De plus en plus, le secteur de la technologie médicale est confronté à l’augmentation de la pression sur les coûts et, en parallèle, à des défis croissants. Dans un souci d’amélioration de la qualité, on demande sans cesse plus de données mesurables. Des études poussées et des données de registre doivent permettre d’apporter de meilleurs éléments de preuve. Les nouvelles réglementations européennes et suisses en matière de technologie médicale augmentent considérablement l’effort réglementaire. Les exigences dans le sens d’une plus grande sécurité du patient et d’une prise en charge optimale necessent de croître.

Afin de contrer l’augmentation de la pression sur les coûts et les défis croissants pour le système suisse de santé publique, l’association, en tant que représentante du secteur suisse de la technologie médicale, s’engage activement en faveur d’une meilleure qualité et d’un bénéfice plus élevé pour le patient, moyennant un coût inchangé, voire inférieur. 

Ceci conformément au concept de valeur des soins (Value Based Health Care)1 développé par Michael Porter 2

Le système de santé publique doit être redéfini sur la base du principe suprême du Value Based Health Care. La «valeur» est définie par le rapport entre les résultats du traitement (outcomes) pertinents pour le patient et les coûts correspondants.

Le but du Value Based Health Care n’est pas de minimiser les coûts en soi, mais plutôt de maximiser les bénéfices. Le bénéfice est défini en tant que rapport entre «l’état de santé» et les dépenses qui ont été engagées pour parvenir à cet état («coûts»). Ce faisant, le bénéfice perçu est déterminant, dans la mesure où il peut être variable entre le médecin et son patient, mais aussi d’un patient à l’autre.

Avec le Value Based Health Care, les patients sont nettement plus impliqués dans leur traitement et se voient conférer davantage de responsabilités dans le processus de guérison. Le succès de l’utilisation du Value Based Health Care exige une collaboration étroite et intersectorielle entre toutes les institutions concernées, de même qu’une prise en considération des coûts totaux sur l’ensemble du parcours du patient. C’est là le seul moyen de cartographier tous les événements associés à une maladie chez un patient donné. Le Value Based Health Care repose sur l’enregistrement et l’analyse d’un grand nombre d’indicateurs qualité susceptibles d’influer sur l’état de santé du patient. Des questionnaires détaillés et standardisés permettent de mesurer l’état de santé perçu du patient à différents niveaux et à différents moments. Ainsi, les évolutions ou les conséquences à long terme associées à un traitement qui peut remonter à plusieurs années seront également enregistrées et prises en compte lors d’éventuels traitements ultérieurs. L’analyse des données de résultats permet d’identifier les meilleures pratiques et de les diffuser comme étant des méthodes de pointe. L’objectif consiste à limiter les démarches thérapeutiques «inefficaces» pour, in fine, améliorer la santé du patient.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ces principes, Swiss Medtech s’appuie sur les piliers stratégiques suivants:

Pour autant, pour être couronné de succès dans le système de santé publique suisse, le Value Based Health Care a encore besoin d’un environnement porteur avec:

  • des patients au coeur de la prise en charge médicale, participant de façon responsable à leur processus de guérison grâce à la transparence des données

  • un financement uniforme des prestations de santé (à la fois hospitalières et ambulatoires, maladie, invalidité et/ou accident), permettant une prise en considération globale des coûts sur l’ensemble du parcours du patient

  • une mesure globale de la qualité sur l’ensemble du parcours du patient, afin d’être en mesure d’évaluer les résultats aussi bien à court qu’à long terme

  • l’introduction de mesures d’encouragement des efforts qualitatifs déployés par les prestataires de services.

Swiss Medtech invite les décideurs et les intervenants du marché participant au système de santé publique suisse à s’engager en faveur de conditions-cadres favorables au Value Based Health Care et à placer les patients au coeur de leurs préoccupations.


1 Ce terme recouvre aussi les notions de «Outcome Based Payment», «Pay for Performance» et autres modèles similaires

2 Michael Porter est un économiste américain qui enseigne l’économie à l’Institute for Strategy and Competitiveness de la Harvard Business School. Il est considéré comme l’un des principaux théoriciens du management. Différents classements le font figurer au nombre des penseurs du management les plus influents. Porter, M.E. Teisberg, E. (2006). Redefining Health Care: Creating Value-Based Competition on Results. Harvard Business Publishing